whinge

Publié le par chrislzh

Grâce à l’aide d’un computer whizz anglais, j’ai finalement trouvé tout les accents dont j’ai besoin. Maintenant je peux écrire vraiment en français.

 

真他妈的麻烦的一个天.

 

Aujourd’hui il n’y avait plus d’électicité au dortoir des profs étrangers. Et parce qu’il n’y avait pas délectricité, le téléphone aussi ne marchait plus. Maintenant on a l’électricité et le téléphone, mais l’internet est mort. Encore.

 

Le Météo de Tianjin : Aujourd’hui il fait...

       ....

              .....

                     ......

                            .......FRUSTRANT !!!!!!!!!

Il y a beaucoup de nuages, on peut sentir la neige sur la vent, mais....

 

                     .....IL NE NEIGE PAS.

Il  neigeait juste un tout petit pas environ dix heures le matin, mais après ça, rien que le ciel bas, gris, oppressif. 

 

Bloody hell.

 

Et aussi ce piece of shit Microsoft Word croit qu’il a le droit a décidé on quelle lanuge je peux écrire. Par exemple, je tape t CTRL+’ e l CTRL+’ e p h o n e, mais à la place de ce mot téléphone, je vois le mot telephone, et si je tape un deuxième mot français, Word le souligne en rouge : pourquoi ? Parce que ce n’est pas américain. 他妈的麻烦. Aussi, si je veux écrire un mot Maori (par exemple, si j’écrit l’addresse de mes parents), je peux choisir le dictionnaire “English (New Zealand)”, mais ça ne reconnait que les mots américain. Les mots Maori, même les noms des villes ou des provinces, sont tous verboten. Pourquoi?

 

Mais écrire cet article, ce n’est pas la peine. L’internet n’éxiste plus ici.

Alright, so if you're reading this, it's because the internet is alive again and working very well, in fact. So I'll stop whingeing. Yeah, it's been one of those days, no real big issues, just lot's of little shit that's all combined to piss me off. But I have beer and food and books and now a functioning internet (not to mention electricity and a phone), so it's all alright, really.

Publié dans chrislzh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article